Alexandra Licha

Tentatives de panser les blessures - détail 2

Biographie

Biographie

Alexandra Licha

Artiste plasticienne

Franco-canadienne

Née à Montréal, Canada

Vit et travaille à Sainte-Orse, Dordogne, France

Formation artistique / artistic education
  • 2016-2019 - Formation en tissage auprès de l’association Faire et fil, Thenon (24)
  • 2016-2019 - Formation en tournage auprès d’un potier traditionnel tunisien
  • 2012-2018 - Cours de gravure, Estampe de Chaville (92)
  • 2010-2015 - Cours auprès de potiers-céramistes : C. Pedley, La Borne (18); M. Desroches, Le Grand-Pressigny (37) ; J-C. Mondoloni, Palneca (20)
  • 2009-2010 - Cours de céramique, ECLA, Saint-Cloud (92)
  • 2006-2009 - Photographie argentique, ADAC, Paris (75)
  • 2003-2004 - 1ère année du DESS de Mise en scène et dramaturgie de l'université de Nanterre, formation avec JL. Jourdheuil, F. Fisbach, JL. Boillot (…) en partenariat avec le théâtre de Nanterre-Amandiers (92)
  • 1987-1989 - Atelier des Beaux-arts, Montparnasse, Paris (75)
  • 1987-1988 - ESRA (école supérieure de réalisation audiovisuelle), préparation au concours de la Femis, Paris (75)
  • 1985-1987 - Cours de dessin et de peinture au centre d'Art Saidye Bronfman, Montréal, Canada
Expériences professionnelles / professional experiences
  • 2018-2021 - Directrice artistique et formatrice à l’association Atelier Leolibus, Atelier d’arts plastiques en Dordogne, Périgord noir, Sainte-Orse (24)
  • 2019-2020 - Formatrice du cours de sculpture-modelage de l’association Cré-art, Sèvres  (92)
  • 2016-2021 - Collaboratrice artistique et scénographe des spectacles de Catherine Moulin, Cie « Ah si c’est comme ça », Sainte-Orse (24) en juillet
  • 2015 - Auteur d’un texte du spectacle collectif d’atelier théâtre, La ronde des aveux, Théâtre de l’Orme, Paris (75)
  • 2008-2017 - Photographe de la compagnie de théâtre Demesten Titip
  • 2003-2008 - Dramaturge de la compagnie Demesten Titip
  • 2005-2007 - Directrice de la compagnie Pitchipoï créée en mai 2005 ; mise en scène de divers spectacles: théâtre de l’Orme, Paris (75); musée des Avelines, St Cloud (92),...
  • 2005-2007 - Metteur en scène des spectacles Silence on tue de G. Streiff et En/train de C. Montellier aux Rencontres de la Cartoucherie,Théâtre de la Tempête, Vincennes (93)
  • 2005-2006 - Membre de l’association Mouvement Corneille de Rouen ; participation au colloque « Pratiques de Corneille » (Université de Rouen, CRHT de Paris IV-Sorbonne) et aux activités de l'association
  • 2004 - Conseils dramaturgiques pour la mise en scène de L'illusion comique de Corneille par F. Fisbach (Avignon, été 2004, Ateliers Berthier-Odéon, automne 2004)
  • 2003-2004 - Rédaction du dossier pédagogique d’Andromaque de Racine monté par J.-L. Martinelli, théâtre de Nanterre-Amandiers (92)
  • 1998 - Organisation d'un projet pédagogique en Terminale Littéraire (Philosophie et Littérature) en partenariat avec Hubert Japelle, metteur en scène de La leçon de Ionesco (Théâtre de l'Usine, Eragny, 95) et le musée de l'éducation, St-Ouen-l'Aumône (95)
  • 1992 Théâtre national de l'Europe-Odéon, service des relations avec le public, constitution de dossiers, organisations de manifestations. Suivi de la création d'Ajax et Philoctète de Sophocle dans la mise en scène de C. Schiaretti
  • -----------
  • 1995-2020 - Enseignante spécialisée depuis 2006 dans les classes artistiques
  • 2009-2011 - Séries techniques des arts appliqués, brevet de technicien de musique et d'arts appliqués, lycée JP Vernant, Sèvres (92)
  • 2006-2008 - Section théâtre de l'INSA de Rouen (76)
Expositions personnelles / solo shows
  • 2019 - Expositions de céramiques, tissages et gravures, Concept stores Comptoirs de Tara, Sèvres (92) et Un Nouveau Jour, Saint-Cloud (92)
  • 2016 - Exposition Obsessions, Chartreuse Art contemporain, Sèvres (92)
  • 2016 - Exposition de gravures, atelier des céramistes Courcoul, Chambon (37)
  • 2012 - Exposition Filiations, Crédit mutuel Sèvres, Mairie de Sèvres et portes ouvertes des ateliers, Sèvres (92)
  • 2010 - Photographies numériques et céramique, galerie Artitude, Paris (75)
  • 2010 - « Lux », photographies numériques, galerie Monod, Paris (75)
  • 2009 - « Printemps, été, automne, hiver », photographies numériques, château, Azay-le-Ferron (36)
  • 2008 - « Histoires d'arbres », photographies argentiques, château, Azay-le-Ferron (36)
  • 2007 - « Corpus Christi », photographies argentiques, Musée de la Poterne, Preuilly-sur-Claise (37)
Expositions collectives / group shows
  • 2021 - Noël à l'App'Art, galerie l'App'Art, Périgueux (24)
    - Salon des métiers d'art, Terrasson (24)
    - Fêtes des paniers, Sainte Eulalie d'Ans (24)
    - Rural expo, Cherveix-Cubas (24)
    - Jardin d'Hélys, journées du patrimoine, Saint Pantaly d'Excideuil (24)
    - L'artothèque se dévoile saison 10, artothèque, Trélissac (24)
    - Chemins d'art, Ajat (24)
    - Art sur le Causse, installations de land art, Savignac-les-Eglises (24)
  • 2020 - Art sur le Causse, installations de land art, Savignac-les-Eglises (24)
    - Exposition de la Sévrienne des arts, galerie Loubat, Sèvres (92)
    - Exposition de l’association Cré-art, galerie Loubat, Sèvres (92)
  • 2019 - Biennale de Gravure de Chaville (92)
    - Chemins d’Ajat, Ajat (24)
    - Art sur le Causse, installations de land art, Savignac-les-Eglises (24)
    - La machine à remonter le temps, Atelier Leolibus, Sainte-Orse (24)
    - Chaos, Salon du Sel, Sèvres (92)
    - Eclore, galerie Loubat, Sèvres (92)
    - Triennale internationale de gravure Galerie El Catascopio, Barcelone, Espagne
    - Marché des céramistes de Sèvres (92)
    - Journée de l’Estampe, La Sévrienne des arts, Sèvres (92)
    - Exposition des ateliers, Potager du Dauphin, Meudon (92)
  • 2018 - Art sur le Causse, installations de land art, Savignac-les-Eglises (24)
    - Inauguration et exposition de l’Atelier Leolibus, association loi 1901, Sainte-Orse, en Dordogne (24) ; direction artistique (stages de poterie, gravure, art textile, arts plastiques
    - Enter into art, biennale internationale miniprint, Cologne, Allemagne
    - Biennale internationale miniprint de Dreux (Graver Maintenant)
    - Salon de la Sévrienne des arts, Le Sel, Sèvres (92)
    - Journée de l’Estampe, stand de l’Estampe de Chaville, St Sulpice, Paris (75)
  • 2017 - Art sur le Causse, installations de land art, Savignac-les-Eglises (24)
    - Impressions légères, Chartreuse art contemporain, Sèvres (92)
    - Marché des céramistes, Sèvres (92)
    - Salon de la Sévrienne des arts, Le Sel, Sèvres (92)
    - Biennale de gravure, Chaville (92)
  • 2016 - Entrée dans la collection et exposition, Artothèque, Saint-Cloud (92)
    - Biennale internationale miniprint, Dreux (Graver Maintenant)
    - Biennale de gravure, Chaville (92)
  • 2013-2015 - Marché des céramistes de Sèvres (92)
    - Exposition de gravures, salon de la Sévrienne, Le Sel de Sèvres (92)
    - Exposition de gravures, biennale de Chaville (92)
    - Journée de l’Estampe, stand de l’estampe de Chaville, St Sulpice, Paris (75)
  • 2012 - Exposition de sculpture, Hivernales, Montreuil (93)
  • 2009-2010 - Expositions de photos, Salon d'Automne, Paris (75)
    - Expositions de photos : Shangaï Art et Galerie J. Marunaichi, New York, USA
    - Expositions de photos espace C. Peugeot, Paris (75)
  • 2007 - Exposition de peinture, Grand marché d'art contemporain GMAC  Bastille, Paris (75)
Prix / awards
  • 2015 - Prix Art contemporain Sèvres (92)
Collections publiques / public collections
  • 2021 - Artothèque de Trélissac (24)
  • 2016-2019 - Artothèque de Saint-Cloud (92)
Publications
  • Dictionnaire Artfabetic
Présentation / statement

Artiste pluri-indisciplinaire



Etre ni de là, ni d’ici. Toujours ailleurs.

Essayer de rentrer dans des cases. Ne pas y parvenir.

Y renoncer.

Décider d’être illégitime.


Echapper aux catégories, au métier. Faire ce que l’on fait depuis toujours, naturellement, dessiner, écrire, modeler, sculpter.

Apprendre à graver, à tisser, le faire instinctivement, renoncer, encore, à la virtuosité technique.


Etre à l’écart. Dans la solitude et le silence. S’y sentir de mieux en mieux.

Se dissoudre dans la Nature.


Fabriquer des choses fragiles. Ne pas se prendre au sérieux même si l’art est aussi sérieux que la vie même.


Chercher La question essentielle.


Privilégier l’insolite, la surprise et l’expérimentation.

Chercher, par-delà la technique, la singularité, la sincérité, et l’intensité d’un langage qu’on se découvre.


Créer pour se parcourir (Michaux).


Aimer que l’art soit parfois sale et violent.

Aimer son humour grinçant.

Aimer qu’il fasse un peu rire et un peu peur (Dubuffet).


Qu’il déstabilise et ne rassure pas.


Etre dans une colère joyeuse face à l’inhumanité grandissante de notre Humanité menacée.


Répondre, par l’oeuvre d’art, à la mort partout à l’oeuvre, à la certitude de l’anéantissement de tout ce que nous sommes et de tout ce que nous aimons (Michel Tournier).

Aimer la gravure pour la cuvette profondément sculptée dans le papier épais et grenu par le bord coupant de la plaque de cuivre.

Aimer par dessus tout le gaufrage parce qu’il est une sculpture sur papier.

Aimer aussi l’art du graveur pour les noirs intenses comme les angoisses vécues de nuit.


Exorciser des obsessions en leur donnant une forme métaphorique.


Vivre au bord de la catastrophe (Monory).


Revendiquer le droit à l’état d’enfance et à l’état de confusion.


Mettre en forme des tensions pour qu’elles ne soient plus destructrices.


Exorciser des obsessions – l’organique, le féminin, le couple, la famille, la procréation, la filiation, la germination, l’oeuf, les profondeurs de la psyché, la science du vivant, le mystère de la mort, l’infinie puissance de la nature.


Aimer d’abord le matériau, la sensibilité, la sensation, le contact, et le toucher, primitifs.


Ne pas accepter le cloisonnement.


Mêler des univers, revendiquer le «cross over », les « mixed media ».


Aller et venir entre ses origines - une famille d’artisans - et ses conquêtes - la recherche intellectuelle.


Retrouver l’absence de distinction originelle entre l’artiste et l’artisan.

Mêler son oeuvre à sa vie comme la trame à la chaîne d’un tissu.

Y découvrir la surprise d’un texte qui s’écrit au rythme de la navette (« textus », tissu).


Pétrir la terre comme l’enfant pétrit une mère aimante et lui donner une forme vivante en retrouvant les origines. Aimer par desssus tout le moment magique ou déceptif mais toujours excitant de l’ouverture du four. En faire à chaque fois un matin de Noël.


Aimer le tissage, la poterie, l’art textile, parce que longtemps exclus du canon de l’art officiel, puisque féminins.


Aimer que les conventions se défassent et que l’art se réinvente chaque jour.



17 avril 2020